Fleurs, Guide, Jardinage

Cretona (Coleu Blumei)

Aujourd’hui, nous allons parler d’une plante d’origine tropicale qui a toujours √©t√© utilis√©e pour d√©corer l’int√©rieur des maisons. C’est la cretonne. Il est aussi connu sous le nom de cocleo. Son nom scientifique est Coleu Blumei et c’est une plante d’une grande beaut√© et d’une grande force ornementale. Il est principalement cultiv√© √† l’int√©rieur car il ne supporte pas bien le froid. Toutefois, si le climat le permet, il peut √™tre plant√© √† l’ext√©rieur.

Dans cet article, nous allons traiter en profondeur de cette plante, de ses principales caract√©ristiques aux soins dont elle a besoin pour que nous puissions en tirer le meilleur parti. Voulez-vous apprendre √† prendre soin de la cretonne ? Continuez √† lire ūüôā

Caractéristiques principales

Soins à la cretonne

Vous avez peut-√™tre vu cette plante d√©corer certains int√©rieurs. C’est normal, car sa beaut√© vaut la peine de donner une touche de joie et d’√©clat aux pi√®ces les plus visit√©es d’une maison.

Il a une habitude semi-arabusive et peut atteindre un m√®tre de hauteur. Elle commence √† √™tre plant√©e dans un pot et, si elle n’est pas d√©plac√©e, ne d√©passera pas 50 cm, puisque l’espace pour la croissance des racines est limit√© par le pot. Son origine vient de l’Asie du Sud-Est, ce qui en fait une plante tropicale. Pour cette raison, il ne supporte pas bien les basses temp√©ratures et est tr√®s sensible au froid de l’hiver. Nous devons veiller √† ce qu’il soit bien prot√©g√© en hiver s’il veut survivre.

Si, au contraire, notre climat est chaud, il n’y aura aucun probl√®me pour le maintenir √† l’ext√©rieur dans des vergers ou des jardins. Le chintz a des couleurs vives qui peuvent √™tre jaune, violet, marron, vert ou √©carlate. Ses feuilles sont dispos√©es en parties, l’une devant l’autre et forment un ensemble assez frappant.

Pour obtenir des couleurs aussi vives, il a fallu exp√©rimenter pendant longtemps diff√©rents hybrides avec d’autres sp√©cimens. C’est une plante assez facile √† reproduire, √† la fois par la semence et par la coupe. Par cons√©quent, le co√Ľt d’une cretonne est tout √† fait abordable. Elle peut √©galement √™tre utilis√©e comme plante saisonni√®re d’ext√©rieur.

Certaines parties de ces plantes contiennent des principes psychoactifs.

Exigences nécessaires

Creton intérieur

Comme nous l’avons d√©j√† dit, puisqu’il s’agit d’une plante tropicale, si votre climat n’est pas parfaitement adapt√© √† ces conditions, nous devrons remplir certaines conditions si nous voulons que la plante pousse de mani√®re saine et color√©e.

La premi√®re chose √† prendre en compte est l’√©clairage. Nous devons le placer dans un endroit √©clair√©, mais sans que les rayons du soleil ne le frappent directement √† midi. √Ä cette √©poque, le soleil est tr√®s nocif et pourrait endommager les tissus des feuilles, leur faisant perdre leur couleur. Peut √™tre cultiv√© √† mi-ombre ou en int√©rieur. Il suffit de garantir un bon √©clairage.

Un indicateur que notre cochlée reçoit trop de soleil est le jaunissement des feuilles.

Un autre aspect √† prendre en compte est la temp√©rature. La temp√©rature √† laquelle la cr√©tonne doit √™tre maintenue est toujours sup√©rieure √† 13 degr√©s. Il a une grande tol√©rance √† la chaleur, donc m√™me s’il fait 40 degr√©s en ao√Ľt, vous n’aurez aucun probl√®me. Cependant, si pendant l’hiver les temp√©ratures sont fr√©quemment inf√©rieur √† 13 degr√©s, la plante pourrait m√™me mourir.

Le substrat n√©cessaire n’est pas exigeant. L’utilisation d’un substrat fertile et acide sera plus que suffisante. Un aspect √† consid√©rer est le drainage. Le sol ou le pot dans lequel la plante est plant√©e doit √™tre bien drain√© pour √©viter l’engorgement.

Soins à la cretonne

Entretien de la cretonne

Pour maintenir notre cr√©tonne en bonne sant√©, nous devons lui prodiguer les soins n√©cessaires. Pour commencer, nous devons arroser deux √† trois fois par semaine pendant les mois les plus chauds de l’√©t√©. Lorsque l’hiver arrive et que les temp√©ratures sont plus basses, vous ne devez arroser qu’une fois par semaine.

Le substrat doit √™tre maintenu humide √† tout moment. Si l’on voit que le substrat est l√©g√®rement sec, il vaut mieux arroser le plus vite possible. Si, lors de l’arrosage, il y a un exc√®s d’eau (par exemple dans la soucoupe du pot), nous devons l’√©liminer, car le coco ne r√©siste pas √† l’engorgement. L’indicateur qui nous fait voir que l’arrosage n’est pas bon, c’est que ses feuilles deviennent molles et commencent √† tomber.

Bien que la cr√©tonne vive dans un environnement humide, il est pr√©f√©rable de ne pas pulv√©riser ou mouiller ses feuilles. Vous pouvez simplement augmenter l’humidit√© ambiante en pla√ßant le pot sur une soucoupe avec de l’eau et des cailloux, en vous assurant que le pot n’est pas en contact direct avec l’eau de la soucoupe.

En ce qui concerne la fertilisation, cette plante n’est pas tr√®s exigeante, mais a besoin d’engrais tous les 10 √† 15 jours au printemps et en √©t√©. Pour cela, nous utiliserons un engrais liquide dilu√© dans l’eau d’irrigation.

Reproduction et taille

Les couleurs du cocon

Comme nous l’avons d√©j√† mentionn√©, cette plante est assez facile √† reproduire. Il peut √™tre reproduit par des graines √† une temp√©rature constante comprise entre 20 et 22 degr√©s et par des boutures. Le moyen le plus simple de reproduire la cr√©tonne est le bouturage. Ils doivent avoir une longueur de 15 cm et peuvent √™tre enracin√©s dans l’eau. Au bout de quelques jours, ils auront pris racine et vous pourrez les mettre en pot.

Le cocon a besoin de certaines t√Ęches d’entretien comme l’√©lagage. Il est conseill√© d’effectuer des coupes fr√©quentes pour favoriser la production de nouvelles branches et pour conserver une forme plus compacte. Il est n√©cessaire d’√©liminer les feuilles s√®ches ou en mauvais √©tat pour que notre plante reste en bon √©tat. Si nous constatons que la plante est assez allong√©e, nous pouvons proc√©der √† une taille plus s√©v√®re et ne laisser que les tiges principales avec quelques pousses.

Vous pouvez profiter de la taille pour reproduire et renouveler la plante.

Quant aux parasites qui peuvent attaquer la cretonne, on trouve la cochenille, la mouche blanche, les escargots et les limaces. Tant qu’ils disposent de la bonne quantit√© de lumi√®re et n’ont pas d’exc√®s d’humidit√©, la probabilit√© d’√™tre attaqu√©s par ces parasites est plus faible.

Gr√Ęce √† ces informations, vous pouvez prendre parfaitement soin de votre cretonne et profiter de sa beaut√© √† l’int√©rieur.

Vous pourriez également aimer...