Fleurs, Guide, Jardinage

Dendrobium (Dendrobium kingianum)

[ad_1]

pot avec des fleurs d'orchidée lilas

Le Dendrobium Kingianum est une esp√®ce de type lithophytique, de la famille des Orchidaceae, et est end√©mique √† l’Australie, cette une petite orchid√©e tr√®s attrayante. Leurs colonies peuvent √™tre vues dans des couleurs allant du rose au blanc. Il se d√©veloppe sur les rochers, bien qu’il puisse √©galement se d√©velopper parmi le feuillage en d√©composition dans les crevasses des rochers.

Cette orchid√©e est tr√®s r√©pandue dans la g√©ographie du Queensland dans le Commonwealth d’Australie et de la Hunter River en Nouvelle-Galles du Sud, peut √™tre vu √† des hauteurs allant de 50 √† 1200 m√®tres au-dessus du niveau de la mer.

pot avec des fleurs d'orchidée lilas

Cette esp√®ce lithophyte pousse sur les rochers et les falaises o√Ļ se forment des colonies assez denses. Dans des conditions appropri√©es pour leur d√©veloppement, cette fleur forme rapidement ses touffes. Ses pseudobulbes sont allong√©s et fins, avec une base large et un sommet √©troit. Les fleurs apparaissent sur les tiges √† partir de la zone sup√©rieure de chaque pseudobulbe, formant des grappes de 2 √† 15 s√©pales et des p√©tales qui, selon la vari√©t√©, peuvent √™tre roses ou blancs. Comme de nombreuses orchid√©es, les fleurs fleurissent de l’hiver au printemps.

Les racines souples et poreuses absorbent rapidement l’humidit√© et les nutriments de la roche, de sorte que m√™me un d√©but de pluie ou de ros√©e est b√©n√©fique pour la plante. Cette esp√®ce poss√®de un certain nombre de m√©canismes qui lui permettent de s’adapter √† des habitats apparemment hostiles, comme sa capacit√© √† r√©fl√©chir la lumi√®re pendant la saison s√®che pour √©viter une chaleur excessive. De m√™me, ses pseudobulbes servent √† stocker l’eau pour la saison s√®che.

Culture et soins du Dendrobium Kingianum

C’est une esp√®ce facile √† cultiver, elle peut √™tre plant√©e sur des rochers ou sur les branches d’autres arbres, d’o√Ļ acquiert la nourriture n√©cessaire gr√Ęce √† la d√©composition du feuillage accumul√© autour de ses racines. Il est recommand√© de fixer la plante avec un filament quelconque, pendant que l’orchid√©e √©tablit et renforce ses racines. Il ne doit jamais √™tre plant√© dans le sol, car son syst√®me racinaire n’est pas adapt√© √† une humidit√© constante. Il peut √©galement √™tre cultiv√© en pots, de pr√©f√©rence grands et avec un peu de milieu √©pais, qui pourrait bien √™tre de l’√©corce de pin.

Cette plante peut supporter des temp√©ratures de 38¬ļ le jour et de 15¬ļ la nuit en √©t√©, de sorte que sa plantation dans une serre n’est pas n√©cessaire, sauf si elle doit √™tre plant√©e dans un environnement tr√®s froid, car elle ne tol√®re pas le gel. L’ombre dense affecte la floraison. Il est conseill√© d’utiliser des engrais pendant la croissance pour progresser sainement.

En ce qui concerne l’irrigation, celle-ci est r√©duite de l’automne jusqu’√† la reprise de la croissance, en hiver elle doit √™tre arros√©e au minimum. Il est important de maximiser l’√©clairage des plantes afin qu’elles conservent des p√©riodes de luminosit√© entre 14 et 16 heures par jour, tout en l’eau est r√©duite lorsque le climat devient plus froid pour renforcer les plantes. Il est donc essentiel d’√™tre attentif aux saisons climatiques, pour assurer une bonne floraison et maintenir la vigueur des plantes.

Il peut être obtenu auprès de pépinières en Australie consacrées à la culture des Orchidaceae. Cette espèce se propage par segmentation du groupe. Cependant, la propagation elle-même nécessite de nombreuses connaissances dans ce domaine.

Ravageurs et maladies

plusieurs branches avec de petites fleurs roses

Comme c’est le cas pour la plupart des orchid√©es, l’exc√®s d’humidit√© peut entra√ģner de graves probl√®mes pour les racines de Dendrobium Kingianum, comme la pourriture. Elle peut √©galement entra√ģner une diminution du nombre de feuilles. L’humidit√© peut provoquer l’apparition de champignons qui peuvent affecter la plante en peu de temps.

En ce qui concerne les parasites, il en existe une vari√©t√© qui s’attaquent √† l’orchid√©e, parmi lesquels on peut citer la cochenille, la cochenille et les pucerons ou pucerons g√™nants. Ces insectes et surtout les pucerons peut emp√™cher la plante de fleurir en peu de tempset qu’ils transmettent un certain nombre de virus tr√®s nocifs. En plus de ceux d√©j√† mentionn√©s, il y a aussi les oniscidiens appel√©s cochinillas, les limaces, les escargots et les n√©matodes, qui attaquent les racines, les feuilles et les fleurs de l’orchid√©e, tuant les plantes.

[ad_2]

Vous pourriez également aimer...