Fleurs, Guide, Jardinage

La Tecomaria ou bignonia orange (Tecoma capensis)

La tecomaria ou bignonia orange est une plante dont les fleurs sont excellentes pour l’ornementation. Son nom scientifique est Tecoma capensis et appartient aux Bignoniaceae. Ses fleurs sont magnifiques et se distinguent par leur puissante couleur orange. Dans cet article, nous allons vous montrer les principales caract√©ristiques et les principaux soins dont elle a besoin.

Vous voulez avoir le clavier dans votre jardin et en prendre soin correctement ? Continuez à lire parce que nous vous disons tout.

Principales caractéristiques de la bignonie orange

fleur de tecomaria

C’est un buisson avec quelques tendances √† l’escalade. Ses fleurs orange ressemblent parfois √† la couleur rouge. Elle pousse du d√©but de l’automne √† la fin de l’hiver. Il est parfait pour attirer la faune dans votre jardin, car de nombreux oiseaux, dont le colibri, se nourrissent de son d√©licieux nectar.

Ses feuilles sont ovales et de petite taille. Cependant, comme ils ont tendance √† grimper, ce sont des arbustes tr√®s √©tendus et peuvent nous donner un peu de verdure au milieu de l’hiver. En g√©n√©ral, toutes les plantes fleurissent au printemps, ce qui rend le jardin assez triste et terne pendant les mois d’hiver. Gr√Ęce √† la bignonie orange, vous pouvez avoir non seulement de la luxuriance, mais aussi une merveilleuse coloration en ces temps froids et d√©sol√©s.

Les feuilles sont vertes et ses branches grimpent. Pour qu’ils aillent au bon endroit, nous devons les guider dans leur croissance. Si on le veut, on peut aussi les ancrer au mur avec des fils et des alkydes. Parfois, on peut aussi la voir grimper et se r√©pandre √† travers d’autres plantes qui se trouvent √† proximit√©, sur des murs ou m√™me sur certains rochers.

Les organes qu’il utilise pour pouvoir grimper sont les vrilles, les uncinos et les racines adventives. Gr√Ęce √† ces organes, ils sont capables de se tordre autour de l’endroit qu’ils ont sous la main pour √©tendre leur surface utile afin de r√©aliser la photosynth√®se. Il faut √™tre prudent avec cette vigne car elle est capable de dess√©cher d’autres plantes ou arbres si elle n’est pas taill√©e ou r√©orient√©e dans des conditions. C’est parce qu’ils recouvrent d’autres plantes et ne lui permettent pas de bien effectuer la photosynth√®se. Cela ne signifie pas qu’il s’agit de plantes parasites, loin de l√†.

Zone de distribution

capensis

On peut trouver le techno-techno-techno de naturellement en Afrique du Sud, au Swaziland et dans le sud du Mozambique. Il est cultiv√© dans de nombreuses r√©gions du monde et, en raison de sa capacit√© √† se propager, il est consid√©r√© comme une esp√®ce envahissante dans certaines √ģles comme les A√ßores.

Les r√©gions o√Ļ elles sont le plus cultiv√©es se trouvent en Asie, √† Hawa√Į et en Am√©rique du Sud.

Exigences de culture pour Tecoma Capensis

tecomaria

Si nous voulons faire pousser du teck dans notre jardin pour avoir cette belle coloration hivernale, nous devrons remplir certaines conditions. La premi√®re chose, c’est la lumi√®re. Comme pr√©vu, cette plante a tendance √† se d√©placer et √† cro√ģtre dans les directions o√Ļ elle trouve le plus de lumi√®re pour la photosynth√®se. Il faut donc un emplacement avec un ensoleillement direct. Elle peut √©galement survivre √† l’ombre, mais l’id√©al serait qu’elle pousse en plein soleil.

Quant aux temp√©ratures, √©tant une plante d’hiver, elle est capable de r√©sister aux basses temp√©ratures et √† certaines gel√©es. Peut bien vivre √† des temp√©ratures aussi basses que -8 degr√©sJe ne pense donc pas qu’il y aura beaucoup de probl√®mes avec le r√©gime des temp√©ratures. Le sol o√Ļ nous le cultivons doit √™tre bien a√©r√© et bien drain√©. Nous ne devons pas oublier que la grande majorit√© des plantes se noient lorsque le sol est gorg√© d’eau. Id√©alement, lorsque nous arrosons ou en cas de pluie prolong√©e, le sol doit √™tre bien drain√© pour √©viter un exc√®s d’accumulation d’eau qui pourrait entra√ģner la pourriture et la mort de la plante.

Sa culture n’est pas tr√®s exigeante en termes de soins et d’entretien car elle r√©siste bien √† toutes sortes de conditions d√©favorables. Nous trouvons qu’il est incroyablement facile de r√©sister √† de faibles pr√©cipitations ou m√™me √† la s√©cheresse. Toutefois, ce processus d’adaptation √† des circonstances plus difficiles est d√Ľ au fait qu’il prend du temps dans les terres cultiv√©es. Un bignonia orange nouvellement cultiv√© ne pr√©sente pas ces caract√©ristiques.

Si le sol est alcalin, la plante souffre de chlorose. Vous aurez donc besoin d’un sol neutre ou l√©g√®rement acide. Si cela se produit, nous pouvons ajouter des ch√©lates de fer au sol pour modifier le pH.

Les soins nécessaires

orange bignonia

Cette plante a besoin d’une taille l√©g√®re aux extr√©mit√©s des tiges √† la fin de l’hiver. De cette fa√ßon, nous pouvons permettre √† la plante de pousser dans des conditions optimales la saison suivante. Si nous taillons r√©guli√®rement, apr√®s la saison de floraison, nous pourrons garder notre plante plus compacte. C’est l’id√©al pour les jardins qui ont peu d’espace et nous ne voulons pas la saturer avec une plante qui envahit la surface des autres et ne pas leur permettre de faire de la photosynth√®se.

Sa croissance est assez rapide et nous devons donc, d√®s le d√©but, l’aider et la guider dans sa croissance. Il peut atteindre 3 m√®tres de haut lorsqu’il arrive √† maturit√©. Elle doit √™tre arros√©e mod√©r√©ment pour √©viter les maladies fongiques. Comme nous l’avons d√©j√† mentionn√©, un sol bien drain√© est n√©cessaire pour qu’il n’y ait pas de d√©passement d’humidit√© ou d’engorgement.

En dehors de la taille, l’une des t√Ęches de maintenance que nous devons effectuer est celle de l’abonn√©. L’id√©al est de fertiliser avec du fumier une fois que nous avons fait la taille, afin que la plante ait les nutriments n√©cessaires et suffisants pour pouvoir repousser et avoir des branches plus productives avec des fleurs plus voyantes.

L’un des parasites auxquels il peut √™tre soumis est li√© √† l’humidit√© mentionn√©e ci-dessus. Il s’agit de la mouche blanche et des cochenilles. Avec une irrigation mod√©r√©e et sans exc√®s d’humidit√© dans les branches ainsi que dans le sol, nous √©viterons la contagion de ces fl√©aux ind√©sirables.

Si nous voulons multiplier cette plante, nous pouvons le faire √† tout moment de l’ann√©e en la m√©thode des boutures ou des graines. Il convient de noter que la m√©thode des semences est plus lente que celle de la coupe.

J’esp√®re qu’avec ces informations, vous pourrez en apprendre davantage sur Tecoma capensis.

Vous pourriez également aimer...