Fleurs, Guide, Jardinage

Héliotrope (Heliotropium)

Heliotropum arborescens

Le héliotrope est une plante très intéressante, qui produit des fleurs d’une grande valeur ornementale capables de rendre n’importe qui heureux. De plus, il attire les insectes bénéfiques du jardin et du verger, tels que les abeilles, les papillons ou les guêpes, il peut donc être vraiment utile si vous souhaitez que vos autres êtres végétaux portent des fruits et donnent des graines.

Avec un peu d’attention, ils peuvent avoir un spécimen sain, à tel point que vous aurez envie de le voir tous les jours. L’avons-nous découvert ? 😉

Origine et caractéristiques

Heliotropium indicum

Heliotropium indicum

L’héliotrope est un terme désignant le genre d’herbes annuelles ou pérennes, ou d’arbustes, appelé Heliotropium. Son nom vient du grec et signifie « retour au soleil ». (Helios se traduit par « soleil », et tropein comment rentrer). Il s’agit du mouvement qu’il effectue en regardant le soleil.

Il y a au total 150 espèces acceptées, bien qu’il y en ait près de 500 qui ne sont pas encore résolues sur le plan taxonomique. Tous sont originaires des régions tempérées, principalement en Europe, et se caractérisent par des feuilles ovales à elliptiques, et des inflorescences à sommet hélicoïdal ou des fleurs solitaires qui émergent de tiges feuillues au printemps ou en été. Les fruits sont secs, séparés en 2 ou 4 noix lorsqu’ils sont mûrs.

Ils peuvent atteindre une hauteur de 30 à 2 mètres.

Quels sont vos soucis ?

Heliotropium curassavicum

Heliotropium curassavicum

Si vous souhaitez disposer d’un héliotrope dans votre jardin ou sur votre terrasse, nous vous recommandons de lui apporter les soins suivants

Lieu

Il est important d’être au soleilSinon, leurs fleurs ne s’ouvriront pas ou ne « bougeront » pas avec le roi des étoiles.

Terre

Comme il peut être à la fois en pot et à la terre, voyons de quel type de terre il a besoin :

  • Pot de fleursSubstrat de culture universel (vous pouvez l’obtenir ici) mélangé à 30% de perlite (vous pouvez l’acheter ici).
  • JardinLe « C » est indifférent, mais il pousse mieux dans ceux qui ont un bon drainage.

Irrigation

Arroser 3 à 4 fois par semaine pendant l’été et tous les 5 à 6 jours le reste de l’année. Vous préférez utiliser de l’eau de pluie ou de l’eau sans trop de chaux. Si vous ne pouvez pas l’obtenir, vous pouvez remplir un seau d’eau du robinet et le laisser reposer toute la nuit. Le lendemain, il suffisait de récupérer l’eau dans la moitié supérieure du récipient.

Abonné

Tout au long de la saison de croissance (du printemps au début de l’automne) un engrais spécifique pour les plantes à fleurs ou avec des engrais organiques doit être payé comme le guano. N’oubliez pas d’utiliser un liquide si vous allez l’avoir dans un pot afin de ne pas entraver l’écoulement de l’eau.

Multiplication

Vue de l'Heliotropium peruvianum

Heliotropium peruvianum

Pour les semences au printemps en suivant cette approche simple, étape par étape :

  1. La première chose à faire est de remplir un plateau de graines (vous pouvez l’obtenir ici) avec un substrat de culture universel.
  2. Ensuite, il faut arroser pour que le substrat soit bien humidifié.
  3. Ensuite, placez un maximum de 2 graines dans chaque alvéole, et recouvrez-les d’un peu de substrat.
  4. Ensuite, arrosez à nouveau, cette fois avec un pulvérisateur.
  5. Enfin, introduisez le semis dans un plateau sans trous, à l’extérieur, en plein soleil.

Arrosez tous les 2-3 jours, en dirigeant l’eau vers le plateau qui n’a pas de trous. De cette façon, les graines germeront en 6 ou 7 jours tout au plus.

Rusticité

Elle dépend de l’espèce, mais en général elle résiste à -4ºC.

Quelles sont ses utilisations ?

Ornemental

L’héliotrope est une plante très décorativeLe « thé » est une plante très particulière, qui peut être conservée dans n’importe quel endroit ensoleillé, que ce soit dans un pot ou dans le jardin. Comme nous l’avons vu, avec un minimum de soins, vous pouvez le rendre parfait, donc s’en vanter ne sera pas compliqué du tout 🙂 .

Médicaments

C’est certainement l’utilisation la plus populaire. C’est bon pour soigner :

  • Diarrhée
  • Diabète
  • Ruches
  • Eczéma
  • La gale
  • Asthme
  • Bronchite
  • Les yeux rouges
  • Bouillies
  • Conjonctivite
  • Ulcères de la peau
  • Infection des gencives

Les instructions d’utilisation sont les suivantes :

  • Problèmes de peauLes feuilles sont écrasées et utilisées comme cataplasme.
  • Problèmes internesEn cas de diarrhée, de bronchite, etc., des infusions de feuilles sont utilisées.
  • Problèmes de vueLa cuisson des feuilles de l’héliotrope indien (Heliotropium indicum), puis on laisse le liquide résultant refroidir et on l’utilise finalement comme collyre.

Autres utilisations

Vue de l'Heliotrpium europaeum, une plante très intéressante

Heliotropium europaeum

  • ParfumerieL’arôme de ces plantes est très agréable. En outre, elle aiderait à lutter contre la fatigue.
  • HoméopathieL’utilisation de l’adrénaline : utilisée pour nettoyer les systèmes sanguin et lymphatique.
  • CulinaireSalades : très occasionnellement (une fois par mois, par exemple), des salades peuvent être préparées avec de petites quantités de feuilles.

Quels sont les effets secondaires ?

L’héliotrope contient des alcaloïdes qui, si elle est consommée en grande quantité ou régulièrement, elle peut endommager le foie. C’est pourquoi il est très important de consulter votre médecin avant de commencer tout traitement.

Cette plante est très intéressante, vous ne trouvez pas ? Il est fortement recommandé de l’avoir dans les jardins ou comme pièce maîtresse. En outre, il peut être utilisé comme médicament tant qu’il n’est pas consommé en excès.

Alors si vous avez aimé ce billet, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux 🙂 .

Vous pourriez également aimer...