Fleurs, Guide, Jardinage

Géranium lierre (Pelargonium peltatum)

Le P√©largonium peltatumAppel√©e aussi malvon des feuilles de ch√™ne ou g√©ranium lierre, c’est une esp√®ce qui fait partie de la famille des g√©raniumsElle vient d’Afrique australe et est la plus cultiv√©e de toutes les plantes de ce genre.

Le g√©ranium lierre est une plante rustique d’ext√©rieurLes fleurs sont en pleine floraison tout au long de l’√©t√©. Il s’agit d’un sous-bois qui pr√©sente des branches rampantes, fines ou pendantes ; dont les feuilles, un peu succulentes, sont g√©n√©ralement pel√©es et fines.

Caractéristiques

fleurs vues en deux couleurs environ

Son p√©tiole se distingue par de ne pas joindre la feuille par le bord, comme c’est le cas pour la plupart des esp√®ces, puisqu’il le fait perpendiculairement sur un point pr√©cis au milieu du dessous, en forme de lierre. L’inflorescence de cette esp√®ce se caract√©rise par le fait d’√™tre une ombelle qui, en g√©n√©ral, est compos√©e d’environ 2 √† 9 fleurs de couleur rose, qui ont 5 p√©tales ray√©s et fonc√©s.

Il convient de noter que les petites feuilles du g√©ranium lierre sont g√©n√©ralement comestibles, bien que ont un go√Ľt l√©g√®rement acideIls ont √©galement de grandes propri√©t√©s astringentes. Dans les r√©gions o√Ļ il n’y a pas de gel, il est courant que le Pelargonium peltatum fleurisse toute l’ann√©e.

Il convient √©galement de mentionner qu’il existe certaines vari√©t√©s qui se distinguent principalement par la forme et la couleur de leurs fleurs, ainsi que par la durabilit√© de leur floraison.

Cette esp√®ce est originaire d’Afrique du SudCela permet de mieux comprendre pourquoi il a tendance √† vivre sur des sols argileux et pr√©f√®re l’exposition directe au soleil. Et si c’est pr√©cis√©ment la raison pour laquelle elle pr√©f√®re les substrats au pH alcalin, elle a √©galement tendance √† tol√©rer les sols aux oligo-√©l√©ments plus pelucheux et plus spongieux.

La prise en charge de la Pélargonium peltatum

Le P√©largonium peltatum se distingue comme une esp√®ce qui est facile √† cultiverCela n√©cessite une exposition directe au soleil ou au moins un ensoleillement partiel, bien qu’une certaine protection doive √™tre assur√©e pendant les heures centrales de la journ√©e pendant les saisons chaudes.

Ce sous-bois n’est pas capable de r√©sister au gel persistant, de sorte que lorsqu’il est cultiv√© dans des r√©gions o√Ļ les hivers sont rigoureuxAfin de les prot√©ger du froid extr√™me, il est souvent n√©cessaire de s’assurer que les mesures n√©cessaires sont prises.

C’est aussi une esp√®ce qui tol√®re les sols peu fertiles et peu humides, bien qu’elle ne supporte pas les sols inond√©s ou trop lourds en raison d’un exc√®s d’eau. En ce sens, les substrats les plus recommand√©s pour obtenir une croissance et un d√©veloppement optimal de l’esp√®ce, se composent de ceux qui sont l√©g√®rement l√Ęches et acides.

De plus, il n’est pas conseill√© d’enrichir beaucoup le sol, car sinon l’apparition de sp√©cimens √† feuilles plus grandes et √† floraison rare pourrait √™tre favoris√©e. Il est g√©n√©ralement pr√©f√©rable d’opter pour un m√©lange compos√© des deux le sable comme gueule de bois √† parts √©galesLe produit doit avoir un pH de 6,5 et √™tre fabriqu√© √† partir de 3 √† 4 % de mati√®re organique au maximum.

En ce qui concerne l’irrigation de cette esp√®ce, il convient de dire que elle ne doit √™tre arros√©e que lorsque le sol est compl√®tement secSi vous voulez encourager la floraison, il est possible de soumettre le g√©ranium des pr√©s √† une l√©g√®re p√©riode de s√©cheresse.

Il convient √©galement de noter que parmi les soins requis par l’esp√®ce, il est n√©cessaire qu’occasionnellement Ajustons votre pot au d√©veloppement rapide de cette planteC’est pourquoi il est essentiel de proc√©der √† votre greffe. Mais avant cela, il convient de noter que cela constituera un l√©ger stress pour le g√©ranium des prairies, car certaines de ses racines pourraient facilement se briser lors du changement de substrat, ce qui devra √™tre fait avec pr√©caution.

Le plus recommand√© est effectuer la transplantation lorsque la plante est au reposEn effet, la s√®ve circule moins et les d√©g√Ęts √©ventuels peuvent avoir moins d’impact sur le g√©ranium d’herbe. Il est donc pr√©f√©rable de le faire entre le milieu de l’automne et la fin de l’hiver.

Taille et multiplication

Cette esp√®ce est capable de r√©sister √† la tailleLe plus important est que la taille soit effectu√©e √† la fin de l’hiver, y compris les plus drastiques, et qu’elle se remette facilement en place.

Toutefois, lorsque la taille est effectu√©e en raison d’une tige pourrie, attaqu√©e par les maladies et les parasites ou affect√© d’une autre mani√®re, il est pr√©f√©rable de l’effectuer une fois le probl√®me d√©couvert, afin qu’il ne se propage pas au reste de la plante.

Enfin, il est possible d’effectuer la multiplication de l’esp√®ce par des boutures d’environ 10 cm de long, qui doivent √™tre introduits dans des pots qui sont prot√©g√©s de l’exposition solaire et re√ßoivent un arrosage profond, puis interrompent l’eau jusqu’√† ce que le d√©veloppement des premi√®res pousses puisse √™tre appr√©ci√©.

Le P√©largonium peltatum est g√©n√©ralement parfaitement adapt√© √† la culture dans les zones ensoleill√©es, √† l’int√©rieur des conteneurs, sur les terrasses et aussi sur les balconsSes tiges, comme les grappes de fleurs, pendent librement dans l’air, g√©n√©rant l’effet d’une cascade color√©e.

Ravageurs et maladies

plante ressemblant à un géranium qui dépasse d'un balcon

Outre les divers probl√®mes que les g√©raniums de lierre peuvent rencontrer en raison d’un mauvais positionnement (l’exposition au gel, √† une faible lumi√®re, etc,) ou en raison d’erreurs dans sa culture (manque de nutriments, irrigation excessive, etc.), cette esp√®ce peut √©galement √™tre affect√©e par certains parasites et maladies.

Parmi les parasites qui attaquent le plus souvent cette plante, le plus notable est le papillon africain, √©galement connu sous le nom de mouche du g√©ranium, qui vient d’Afrique du Sud.

Ce ravageur se compose de chenilles d’environ deux centim√®tres de long, qui s’attaque g√©n√©ralement au g√©ranium des pr√©s en coupant ses feuilles et en per√ßant des trous dans ses tiges. Si l’esp√®ce est per√ßue comme pr√©sentant l’un de ces sympt√īmes, il est essentiel de veiller √† ce que les feuilles et les tiges touch√©es soient taill√©es rapidement et qu’un insecticide sp√©cial soit appliqu√©.

Outre le papillon africain, le P√©largonium peltatum est souvent sensible √† la pr√©sence d’araign√©es, de cochenilles, de pucerons, de mouches vertes et de mouches blanches, ainsi qu’√† n√©matodes et chenilles.

Vous pourriez également aimer...