CĂ©lidonie (Chelidonium majus)

CĂ©lidonie

La cĂ©loĂŻdonie est une plante herbacĂ©e trĂšs intĂ©ressanteLe « Thé » : il a une valeur ornementale remarquable, mais ses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales ne sont pas loin derriĂšre non plus. C’est un de ces ĂȘtres vĂ©gĂ©taux que l’on peut apprĂ©cier dans un pot ou dans le jardin.

Alors si vous voulez tout savoir à ce sujet, dans cet article je vous parlerai de la céloïdonie.

Origine et caractéristiques

Notre protagoniste est une plante herbacĂ©e rhizomateuse pĂ©renne originaire d’Europe, bien qu’elle se trouve Ă©galement en AmĂ©rique du Nord depuis son introduction par les colons europĂ©ens. Son nom scientifique est Chelidonium majusmais il est mieux connu sous le nom de cedueña, celidonia, grande celidonia, herbe verruqueuse ou herbe Ă  hirondelle.

Elle se caractĂ©rise par le dĂ©veloppement de tiges pouvant atteindre 80 cm de haut qui Ă©mergent d’un rhizome charnu. Les feuilles sont trĂšs divisĂ©es, elles sont alternes, pinnatisĂ©es, glauques sur le dos et mesurent environ 30 cm de long. Les fleurs apparaissent rĂ©parties en inflorescences ombeliformes terminales, du printemps au dĂ©but de l’automne (de mai Ă  octobre dans l’hĂ©misphĂšre nord). Elles mesurent de 1,5 Ă  2,5 cm de diamĂštre et ont quatre pĂ©tales jaunes.

Le fruit est une capsule qui ressemble Ă  une silice, c’est-Ă -dire qu’une fois ouverte, elle peut ĂȘtre utilisĂ©e dans les deux coquilles). Les graines sont petites et noires.

Quels sont vos soucis ?

Si vous souhaitez en avoir une copie, nous vous recommandons de la fournir avec les précautions suivantes :

  • LieuA l’extĂ©rieur, en plein soleil.
  • Terre:
    • Pot : substrat de culture universel.
    • Le jardin : il est indiffĂ©rent tant qu’il est bien drainĂ©.
  • IrrigationLe « C » signifie « frĂ©quent ». Tous les 1-2 jours en Ă©tĂ© et tous les 5-6 jours le reste.
  • AbonnĂ©Du printemps Ă  l’Ă©tĂ© avec des engrais organiques.
  • MultiplicationLe plus important est qu’il soit semĂ© au printemps.
  • RusticitĂ©Le produit peut rĂ©sister au froid et au gel jusqu’Ă  -5°C.

Quelles sont les utilisations médicales ?

Celidonia majus

On utilise la céloïdonie :

  • Utilisation interneLes symptĂŽmes les plus courants sont : bronchite, asthme, toux irritante, etc.
  • Utilisation externeContre les verrues, les cors, les tumeurs et pour refermer les blessures.

Contre-indications

Il est trĂšs important de savoir que Ă  fortes doses, l’ingestion de la plante fraĂźche et du latex peut provoquer de la somnolence, une paralysie des terminaisons nerveuses sensibles et une bradycardie. Il doit toujours ĂȘtre administrĂ© en mĂ©lange avec d’autres plantes en raison de sa toxicitĂ©.

Un mĂ©decin doit ĂȘtre consultĂ© avant de commencer tout traitement.

Avez-vous déjà entendu parler de cette plante ?